Yara, étudiante à CPE Lyon via le programme BRAFITEC

Etudiants


Rencontre avec Yara, 22 ans et venue tout droit du Brésil à CPE Lyon dans le cadre du programme BRATIFEC. Elle se livre à nous sur son parcours, ses impressions lors de son arrivée en France, et sur comment elle vit son expatriation ! 


 

Une appétence pour l’ingénierie et le monde de l’entreprise
 
Amoureuse de la chimie, des chiffres et du monde, j’ai commencé mes études en étudiant les langues étrangères le plus tôt possible. Après le lycée je suis entrée dans une école d’ingénieurs : l’Université Fédérale des Vallèes du Jequitinhonha Mucuri (UFVJM) qui porte le nom des régions où elle est située. Ces régions ont les plus faibles indices de développement humain de l’état de Minas Gerais et la création de l’université a servi d’élément principal de développement scientifique, économique et socio-culturel. Elle m’a offert un nouveau monde, et la possibilité de changer ma réalité ! 
 
Dès ma rentrée je me suis intéressée à certains projets de recherche et au bout d’un an je suis devenu membre de “l’advance projets et consultants”, l’entreprise junior de l’UFVJM. J’y ai eu l’occasion de devenir le directrice, et de pouvoir travailler avec une équipe fascinante. Cela m’a rendue plus proactive et a confirmé mon intérêt pour l’ingénierie et la vie quotidienne d’une entreprise. En plus de toutes ces choses l’UFVJM m’a offert un programme de bourse pour effectuer un échange avec la France, un pays connu (notamment !) pour ses grandes universités. 

Mon arrivée à CPE Lyon
 
J’étudie aujourd’hui à CPE Lyon car j’ai été sélectionnée pour un programme du gouvernement brésilien de bourses d’études, BRAFITEC. Parmi les universités partenaires, mon critère de sélection était la taille de l’université, et CPE Lyon avec toute son histoire et sa réputation a attiré mon attention. 
 
Dès mon premier mois d’études à CPE Lyon, on m’a présenté le programme “Jeunes Ambassadeurs”, qui partage la même vision que moi : travailler pour me rapprocher des entrepreneurs et pourquoi pas, créer l’occasion de lancer un projet qui impliquerait la région Auvergne-Rhône-Alpes, et ma région au Brésil. Ma plus grande préoccupation est maintenant de faire de mon mieux, avec toutes les connaissances apprises à CPE Lyon et celles du passé au Brésil pour enfin mettre en pratique quelque chose de grand... 

Un enseignement pas si différent du Brésil
 
Dans mon université, pour obtenir un diplôme en génie chimique, l’étudiant doit d’abord passer par un cycle qui dure trois ans qui s’appelle baccalauréat en Science et technologie puis entrer dans les disciplines réelles pour arriver à 5 ans d’études. Mais ce n’est pas suivi par la majorité des universités brésiliennes. Je suis actuellement inscrite en master 2 en Chimie et Génie des Procédés pour l’environnement ce qui, au Brésil correspond à un post diplôme !
 
Aucune différence en ce qui concerne la difficulté et la quantité de connaissances ou dans la façon dont les enseignants travaillent. La différence est dans l’application, les sujets étudiés et la mise au point. Je peux aussi constater que j’ai plus d’opportunités ici : la recherche d’un stage est plus simple et le contact avec les entreprises aussi. 

L’arrivée en France, mes impressions
 
Ce qui m’a le plus surprise en arrivant en France était de se sentir dès le début “à la maison” à 9000 km de distance de chez moi  ! Les gens sont incroyables et prêts à aider. Les enseignants sont attentifs et cherchent à savoir si nous comprenons, en nous aidant face à toutes les difficultés.
Je me sens assez impliquée pour considérer Lyon comme ma ville, et cela me motive à travailler pour améliorer non seulement mon pays, mais pour mon pays d’accueil aussi !
 
CPE Lyon est prête à offrir tout ce qui qu’il y a de mieux, alors c’est à nous “étudiants étrangers”, de tirer parti de cette belle opportunité. Mon conseil est de rester ouverte toutes les occasions qui se présentent, d’accepter les défis sans crainte.