Majeure Génie des Procédés

Majeure Génie des Procédés

RESPONSABLE DE MAJEURE : ELISE FOURNIER

 
« Cette majeure accueille une trentaine d’étudiants qui sont motivés par les métiers du Génie des Procédés allant du développement de nouveaux produits jusqu’au travail en usine. Les étudiants doivent faire la synthèse de toutes les connaissances acquises dans plusieurs domaines scientifiques (chimique, thermodynamique, transfert de matière et de chaleur, technologies) qui leur permettra d’apporter des solutions industrielles viables. 
Au cours du premier semestre, ils apprennent à modéliser et optimiser des procédés industriels. Ils s’exercent à l’aide de deux projets en groupe au dimensionnement d’appareils. Au second semestre, ils appliqueront leurs connaissances et complèteront leur formation professionnelle par un stage de 6 mois finalisé par un rapport, une soutenance en Français et en Anglais. »
 
Diplômée de l’ENSIC à Nancy (1998) elle obtient ensuite un doctorat en Génie des Procédés de l’Institut National Polytechnique de Lorraine. 
Après dix ans passés dans le groupe Rhodia (désormais Solvay) Elise Fournier rejoint CPE à la rentrée 2012/2013 en tant que responsable de la majeure Génie des Procédés et du domaine du même nom. Cela répond à son besoin de transmettre son expérience et ses compétences à de futurs ingénieurs. Au sein du groupe Rhodia, elle a successivement développé de nouveaux procédés dans un centre de Développement et Technologie puis dans un pilote d’une usine. Elle a aussi œuvré sur plusieurs missions d’amélioration de la productivité et de transfert de technologie sur plusieurs usines. 


 

DOMAINES ABORDÉS DURANT L’ANNÉE
A l’issue de cette formation, vous pourrez comprendre, analyser, et modéliser les phénomènes physiques et chimiques intervenant dans la réalisation d’une installation industrielle, optimiser son fonctionnement et définir les moyens techniques et humains pour sa réalisation (en prenant en compte la productivité, la qualité, la sécurité, le développement durable, les coûts et les délais). 
 
Les domaines abordés seront les suivants : 
Technologie et chimie maîtrisée : traitement des effluents gazeux, réacteurs chimiques, travailler en sécurité.
Energétique industrielle et développement durable : Méthode de pincement, traitements radiatifs
Intensification des procédés et techniques de séparations avancées  : dimensionnement d’une colonne d’absorption, résolution d’un cas pratique
Modélisation dynamique des procédés  : mise en œuvre de techniques transitoires pour la détermination de propriétés physico-chimiques
Réacteurs polyphasiques : techniques de dimensionnement
Procédés de traitement du solide : comment traiter un produit solide humide de façon à obtenir un produit solide ayant les propriétés d’usage requises pour son utilisation.
Procédés biotechnologiques : industrialiser un procédé biotechnologique (du réacteur à la séparation des constituants du mélange brut réactionnel) et optimiser le fonctionnement d’un procédé en exploitation.
Mécanique des fluides avancée : caractériser et modéliser les propriétés d’un fluide complexe (polymères, suspensions, …)
Commande avancée et automatismes industriels : aborder un problème de mise au point de lois de commande de procédés à partir d’un cahier des charges donné pour arriver, à l’aide d’un automate programmable, à un programme échelle contrôlant un automatisme.
 
ET APRÈS ?
 
Les débouchés de la majeure sont nombreux dans des secteurs d’activités tels que :
- Le développement de procédés, l’industrialisation 
- L’assistance technique usine
- La production
- L’engineering (construction et dégoulotages d’usines)
- La sécurité des Procédés
 
TÉMOIGnage
 
« Ma dernière année à CPE Lyon m’a permis de me spécialiser dans le domaine du Génie des procédés. Mon projet professionnel s’est réellement construit à ce moment-là, et pour cause, je travaille actuellement dans une ingénierie à taille humaine en génie des procédés. Mes compétences acquises durant ma formation à CPE Lyon sont en adéquation avec mon métier d’aujourd’hui et je me réfère à mes connaissances acquises ces années étudiantes tous les jours. » Xavier Pignal Jacquard