Charlotte, participante au Gamagora Game Show nous raconte ...

Etudiants

Rencontre avec Charlotte, étudiante en sciences du numérique qui revient pour nous sur sa participation au Gamagora Show ! La 10e édition de ce show était organisée par l’Université de Lyon le 2 mai dernier. Depuis 2007, cet événement organisé chaque année par les formations Gamagora permet aux étudiant.es de présenter les maquettes des jeux vidéo réalisés au cours de l’année.


 

Je m’appelle Charlotte Machomet et j’ai actuellement 23 ans. Avant d’intégrer CPE Lyon, j’ai fait deux années de Classe Préparatoire au Lycée Dupuy de Lôme à Lorient. J’ai choisi l’école car la filière numérique m’intéressait beaucoup notamment sa majeure « Image, Modélisation et Informatique ».
 
Le projet Gamagora consiste à travailler avec une équipe d’étudiants du Master jeu vidéo de l’école Gamagora sur la création d’un jeu vidéo durant trois mois, de début février à fin avril. Cette année, il y avait 3 jeux différents qui ont été créés et proposés lors du show final : Rescale, The Light et Cielo Segreto… C’est d’ailleurs sur ce dernier que j’ai travaillé. Les trois jeux sont disponibles en téléchargement sur ce lien 
 

Chaque groupe est composé de plusieurs étudiants, et chacun a son rôle défini : Level Designer, programmeur ou graphiste. Dans le groupe Cielo Segreto nous étions 6 programmeurs, 6 Level Designer et 3 graphistes. Nous étions maitres de notre avancement mais nous avions toutefois des visites régulières des responsables du Master afin de nous entrainer à présenter notre projet, et de suivre son avancée.
 
Cielo Segreto est un jeu de puzzle-aventure à la première personne. Il s’agit de l’histoire d’un aviateur italien perdu dans une Adriatique onirique. Vous devez trouver votre chemin sur un étrange archipel, découvrir ses mystères et résoudre ses puzzles pour retourner chez vous. Le jeu a été développé à l’aide du moteur de jeu Unity.


Lors du Gamagora Game Show qui a eu lieu le 2 mai dernier, il y a un premier temps de présentation de chacun des projets, puis un buffet dans une autre salle avec des ordinateurs mis à la disposition du public pour tester les jeux réalisés.
Ce fut une expérience très enrichissante, tant professionnellement que personnellement. Sur le plan professionnel, cela m’a permis de décrocher mon Projet de Fin d’Etudes chez Motion Recall, car ma connaissance du moteur de jeu Unity les intéressait. J’ai pour objectif de travailler dans une boîte de jeu vidéo à l’avenir, et ce projet me permet d’avoir un point d’entrée dans ce secteur.
Sur le plan personnel, j’ai rencontré plein de gens qui partageaient les mêmes centres d’intérêts et la même manière de penser que moi. Une bonne ambiance a été maintenue tout au long du projet, malgré les coups de stress à l’approche du Gamagora Game Show. Je ne regrette en rien cette expérience et je recommande à tous ceux qui sont intéressés, et qui hésitent, de franchir le pas !