Rencontre avec Jean Delaveau, à la fois senior bénévole et jeune entrepreneur !

Partenariats entreprises


Après une longue et brillante carrière industrielle, Jean Delaveau encadre des étudiants de CPE Lyon dans le cadre de leur Projet de Création d’Entreprise…. Et crée sa start-up !


Je suis Jean Delaveau. Ingénieur AgroParisTech, j’ai ensuite suivi un MSc en Food Science U of California at Davis. J’ai été enseignant au Canada en Food Science (Université d’Alberta à Edmonton) avant de reprendre une carrière industrielle dans le développement de procédé chez Rhône-Poulenc, puis Danone, puis Air Liquide, Rhône-Poulenc, Merial/Sanofi.


J’encadre aujourd’hui les PCE (Projets de Création d’Entreprise) à CPE Lyon pour le plaisir de transférer des connaissances, d’en faire profiter à de jeunes étudiantes/étudiants, de leur faire partager l’expérience d’une vie professionnelle et quelque fois plus… (Tout ce qui n’est pas donné est perdu ! Pierre Ceyrac). J’ai un vrai plaisir à rencontrer des étudiants et à échanger avec eux.


Je suis parallèlement en création de startup, c’est une idée ancienne qui m’est venu en observant un procédé qui n’était pas optimisé : la lyophilisation. Les raisons qui m’ont poussé à l’entrepreneuriat sont multiples : la recherche d’une optimisation, le goût de « réaliser » quelque chose, le plaisir de mener un projet dont je suis à l’initiative, la satisfaction de créer un esprit d’équipe avec des partenaires.


Je m’aperçois qu’un tel projet n’est possible que s’il intègre de nombreuses compétences que l’on acquière au cours de sa vie professionnelle : la compétence technique, le goût du travail d’équipe, l’esprit d’entreprendre, le sens des affaires et la vision stratégique d’un projet.


En raison d’une longue collaboration par le passé (thésards, projets et contacts professionnels), je me suis adressé au LAGEP qui avait l’expérience en lyophilisation, puis toute la compétence pour traiter ce sujet complexe et vaste. Il faut faire appel à de la mécanique, de la régulation, de la thermodynamique, de la modélisation et … du procédé.


La structure devrait démarrer avant la fin du mois de juin. Le nom sera « Lyophitech ».


Mon conseil serait de, lorsque c’est possible, réaliser ce qui nous passionne… Si ce n’est pas possible tout de suite, savoir patienter et attendre le bon moment. « Improbus labor omnia vincit »