Quelques témoignages

GWENAËLLE PHILIBERT

un stage en australie et la fin du cursus aux etats-unis : CHIMIE – GÉNIE DES PROCÉDÉS


« Au cours de mon année de césure, j’ai effectué deux stages de 6 mois. Je suis tout d’abord partie dans un laboratoire de recherche universitaire : le Ian Wark Research Institute, qui fait partie de l’université de South Australia situe à Adélaïde en Australie. Ce 1er stage consistait en de la recherche fondamentale dans le domaine des polymères, sciences des matériaux.


Ce stage était rémunéré et le salaire que je touchais me permettait de subvenir à mes besoins. Cette expérience fut très enrichissante car elle m’a permit de découvrir le monde de la recherche dans un cadre très agréable. J’ai passé la 2nde période de mon année de césure à Lyon dans le laboratoire d’analyse du site de recherche de la Dargeoire du groupe Bayer.


En année 5, j’ai choisi de partir aux Etats-Unis afin d’obtenir un master en chimie analytique. J’étais à l’Université d’Ohio State à Columbus. Ma recherche était spécialisée dans le domaine des sciences de séparations. Après mon diplôme d’ingénieur CPE Lyon, j’ai décidé de poursuivre en thèse. La durée moyenne d’études pour l’obtention d’une thèse est de 5 ans. Le département de chimie vous garantit une subvention pour la durée de vos études, soit contre une dizaine d’heures d’enseignement par semaine dans le cadre de travaux pratiques ou travaux dirigés, soit pour votre travail de recherche si votre laboratoire de recherche possède les financements suffisants.


 


Ces différents stages effectués au cours de mon cursus m’ont permis de vivre des expériences très variées et enrichissantes et m’ont donné envie de m’orienter vers une carrière à caractère international. »