Quelques témoignages

ANTHONY BLANC

STAGE chez bmw, ALL : 

SCIENCES DU NUMERIQUE

Je suis passé par les classes préparatoires associées de CPE Lyon pour finalement y entrer en 2012 en ETI – Electronique - Télécommunications – Informatique. J’ai choisi année 4 la majeure robotique.
 
Je suis actuellement en stage à Munich en Allemagne. Je travaille pour BMW M, la branche sportive de BMW qui réalise les voitures M (M3, M4, M5, M6, X5 M, X6 M). Elles ont un plus puissant moteur que les séries classiques. Mon département s’occupe de tout ce qui est relatif au moteur et le bureau dans lequel je suis s’occupe plus particulièrement des cartes moteurs. Mes collègues réalisent des fonctions pour ces cartes avec l’incontournable Matlab.


 
J’ai eu beaucoup de chance dans ma recherche de césure. J’avais un niveau d’Allemand assez correct. J’ai donc pu postuler aux offres germanophones de BMW proposées par le bureau des stages de l’école. Bien que très intéressante, le nombre de postulants à cette offre était limité par la nécessité de parler allemand.
 
Je voulais perfectionner mon allemand tout en continuant à améliorer mon anglais. Au quotidien, je travaille et je vis en allemand. Mon niveau est loin de celui d’un natif mais je comprends et arrive à me faire comprendre. Personne ne demande plus et l’accent français fait toujours son effet. Tous les étrangers ne font pas forcément l’effort d’apprendre l’allemand. Je connais des personnes qui parlent uniquement anglais et qui vivent normalement à Munich. Travailler en allemand reste une spécificité de BMW, mais l’anglais reste tout de même omniprésent. La majorité de mes connaissances n’est pas allemande et on préfère l’anglais qui est plus souple et plus simple pour communiquer.
 
Ce stage d’un an est une occasion d’essayer un domaine et de se conforter à ses choix professionnels. Mais avant tout, c’est une expérience humaine. Le stagiaire doit se faire une place dans l’entreprise mais aussi des connaissances durables. C’est véritablement une expérience d’adaptation. On en ressort plus mature et l’esprit plus ouvert. 
 
Je pense que la césure est notre dernière chance de voyager et de découvrir un pays avant de "vraiment travailler". On dispose d’un salaire mais l’on reste tout de même étudiant, avec les avantages que cela présente. Cette année est vraiment l’occasion de voyager et de s’immerger dans une autre culture, de participer à des événements mondiaux comme la fête de la bière par exemple ! On peut penser qu’il y a des destinations plus exotiques que l’Allemagne. A Munich, on compte plus de 20% d’étrangers. De quoi découvrir de nouveaux horizons…