Quelques témoignages

ELODIE VONDERLEU

STAGE CHEZ SARTOMER, USA : CHIMIE - GENIE DES PROCEDES


CPE Lyon était dans le top 3 des écoles dans lesquelles je voulais aller, car je savais qu’elle proposait la majeure Génie des Procédés, qui m’intéressait déjà avant même d’avoir mis les pieds dans l’école.


 

J’effectue actuellement mon année de césure chez Sartomer à Exton, à 50km à l’ouest de Philadelphie. Sartomer fait partie du groupe Arkema et est spécialisé dans la production de monomères et d’oligomères de spécialités. Je travaille pour le département « Process Technology ». 
Depuis le début de ma césure, j’ai œuvré sur un grand nombre de projets différents. En règle générale, je contribue à environ 4 ou 5 projets qui s’inscrivent dans l’amélioration des procédés de Sartomer, d’un point de vue économique mais aussi dans l’amélioration continue de la qualité des produits (en accord avec la demande des clients). C’est vraiment très intéressant d’être dans une filiale de taille moyenne car je peux participer au développement d’un projet à toutes les échelles : j’effectue des recherches de brevets, des essais à l’échelle du laboratoire, puis traite des données sur Excel et Aspen. Je suis partie déjà deux fois en déplacement pour suivre des essais sur pilote. 


 J’ai aussi mon propre projet pour l’usine que nous avons en France. Cela me permet de voir différentes facettes de l’avancée de la gestion d’un projet : je travaille à la fois sur l’aspect technique et production mais aussi sur l’aspect Marketing et financier. A l’occasion de ce projet, j’ai eu la chance de visiter, seule, l’usine implantée en France et de rencontrer les ingénieurs et managers sur ce site de production. Une belle opportunité !
 
Je ne peux pas dire que trouver un stage de césure ait été une étape difficile : je n’ai passé qu’un seul entretien pour lequel j’ai été prise. L’offre de césure m’intéressait beaucoup et j’ai eu la chance d’être prise. Les USA m’attiraient énormément. Les possibilités de voyages et découvertes y sont infinies ! Quand j’ai su que j’étais prise, je me suis dit que j’avais gagné le jackpot : destination rêvée et poste hyper intéressant ! 
 
Il faut être capable de parler anglais couramment. Etant la seule stagiaire étrangère à Exton, je ne peux parler qu’anglais toute la journée, ce qui génial pour l’amélioration de la langue même si c’est aussi parfois contraignant. 
 
Cette année de stage a été extrêmement enrichissante sur plusieurs plans.
Au niveau professionnel, elle permet de découvrir le monde de l’entreprise et les différentes relations entre les employés (bien que, selon moi, propre à l’entreprise et au pays dans lequel on travaille), d’une façon bien plus poussée qu’avec un stage de quelques mois seulement. Elle permet aussi d’acquérir des nouvelles compétences, car il y a une différence entre ce que l’on apprend en cours et sur le terrain. Le projet professionnel se concrétise réellement.
Au niveau personnel, cette année m’a permis l’ouverture sur une culture différente, un nouveau mode de vie, et des rencontres. On apprend à changer ses petites habitudes, à vivre avec des personnes différentes, à affronter certains problèmes que l’on aurait jamais eu en France. On grandit et on s’enrichit  ! J’ai rencontré des personnes très accueillantes et prêtes à n’importe quoi pour m’aider dès que j‘ai le moindre petit problème. La position de stagiaire aux Etats-Unis offre le bonus de pouvoir beaucoup voyager et d’être tout le temps dépaysé.