Un nouveau président pour la Fédération Gay-Lussac : Frédéric Fotiadu, directeur de Centrale Marseille

Frédéric Fotiadu a été élu président de la Fédération Gay-Lussac lors de l’Assemblée générale du 17 mars 2017. Il succède à Pierre Le Cloirec, directeur de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR), président depuis 2015 et arrivé en fin de mandat.

Frédéric Fotiadu est directeur de l’École centrale de Marseille depuis novembre 2009, Il a été reconduit dans ses fonctions le 1er novembre 2014.

S’appuyant sur les actions de ces prédécesseurs, il souhaite développer les actions de la Fédération Gay-Lussac :

  • développement à l’international par le rayonnement du label FGL et un déploiement à l’étranger du modèle français de formation d’ingénieur ;
  • diversification des publics ;
  • relations avec les organisations professionnelles.

Pour l’aider dans sa mission, il est secondé d’un bureau composé de 11 membres et de chargés de mission :

Vice-Présidents : Pierre le Cloirec, ENSCR et Jacques Mercadier, ENSGTI (en charge de l’international)
Secrétaire : Christian Lerminiaux, Chimie ParisTech
Trésorière : Sylvie Begin, ECPM  / adjoint : Daniel Guillon, ECPM
Communication : Christine Legrand, CPE Lyon
Délégué général : Jacques Bousquet
Bernard Vitoux, ENSIC
Jean-Yves Chenebault, ENSIP
Gérard Pignault, CPE Lyon
Jocelyne Brindlé, ENSCMu

Chargés de mission :

  • Recherche : Anouk Galtayries, Chimie ParisTech
  • Formation : Eric Busine, ENSCL
  • Classes ATS : Nathalie Tancret, ENSCL
  • International : Pierre Briend, ENSCR

La Fédération Gay-Lussac est un réseau national regroupant 20 écoles d’ingénieurs en chimie et génie chimique françaises. Instance de concertation et d’échanges d’expériences, elle est aussi une structure opérationnelle qui a de nombreuses réalisations à son actif, comme la création de 5 classes préparatoires intégrées, d’un programme franco-chinois avec l’ECUST (East China University of Sciences and Technologies) de Shanghai, d’un dispositif d’échange inter-écoles flexible et ouvert à l’international, qui permet chaque année à une centaine d’étudiants de préparer au mieux leurs projets professionnels, ou encore l’organisation de colloques recherche réunissant les compétences de ses 90 laboratoires de recherche.